SiRIC Curamus

Présentation du SiRIC Curamus

«CURAMUS», provenant du latin « nous soignons », est un site de recherche intégrée en cancérologie labellisé en 2018 par l'INCa et porté par le Groupe Hospitalier APHP.6 (Pitié-Salpêtrière, Charles Foix, Saint-Antoine, Tenon, Trousseau, Rothschild) et par Sorbonne Université sous la fédération de l’Institut Universitaire de Cancérologie (IUC-APHP.6-SU), en association avec leurs partenaires institutionnels, l’INSERM et le CNRS.

Le GH APHP.6 accueille près d’un tiers des patients atteints de cancer de l’AP-HP avec plus de 16 000 patients dont 10 000 nouveaux cas par an, concernant tous les âges et tous les types de cancers.



Sorbonne Université, née de la fusion des Universités Pierre et Marie Curie (UPMC) et Paris-Sorbonne, est la 1ère Université française (Classement de Shanghaï) avec trois facultés : Médecine, Sciences–Ingénierie et Lettres incluant les sciences humaines et sociales.

L’lnstitut Universitaire de Cancérologie (IUC-APHP.6-SU) est la structure fédérative sur la thématique du Cancer au sein du GH APHP.6 et de Sorbonne Université et de leurs partenaires institutionnels. L’IUC regroupe au sein d’une même réflexion prospective, les équipes multidisciplinaires (clinique, recherche translationnelle et biomédicale, sciences et ingénierie, sciences humaines et sociales...) sur des projets de soins, d’enseignement et de recherche clinique, translationnelle et fondamentale. La collaboration étroite avec l’Université des Patients (UDP) vient confirmer l’importance que l’IUC accorde à l’information et la formation des patients et à la démocratie sanitaire.

Parmi les projets soutenus par l’IUC-APHP.6-SU, à côté du SIRIC CURAMUS, figurent l’implémentation du NGS à visée diagnostique des cancers, la certification des tumorothèques, et la création du CLIP² « Galilée » pour la réalisation des essais cliniques de phase précoce, permettant un continuum entre la recherche translationnelle et la recherche clinique sur place. Toutes ces structures, entre autres, participent au développement du SiRIC CURAMUS. Le SiRIC CURAMUS a pour objectif d’organiser la recherche fondamentale, translationnelle, clinique et en sciences humaines et sociales en favorisant la synergie de ses équipes pluridisciplinaires.

" Notre ambition est d’améliorer la prise en charge et le suivi des patients avec le développement d’innovations en santé, enseignement et recherche ainsi que l’information et la formation des patients, du grand public et des professionnels "

La valorisation médico-sociale et économique constitue un axe stratégique essentiel de développement de l’écosystème. Le projet de recherche intégrée du SIRIC CURAMUS s’articule autour de trois programmes, soutenus de façon transversale par les Humanités Médicales : la neuro-oncologie, les cancers immuno-hématologiques rares et les cancers avec instabilité des microsatellites.




Programme 1 : Neuro-Oncologie
coordonné par le Pr. Marc Sanson

Ce programme est focalisé sur les gliomes, qui requièrent une meilleure compréhension des mécanismes d’initiation et de progression tumorale afin de développer des thérapies innovantes. Les principaux objectifs sont de :

  • Caractériser les gliomes au niveau génomique et de la génétique fonctionnelle.
  • Améliorer les approches non invasives pour le diagnostic des gliomes.
  • Développer des thérapies innovantes pour les gliomes et améliorer la qualité de vie des patients.

Programme 2 : Cancers Immuno-hématologiques Rares
coordonné par le Pr. Véronique Leblond.

Ce programme regroupe un corpus ciblé de cancers graves et rares, insuffisamment étudiés. Les principaux objectifs sont de :

  • Caractériser au niveau génomiques et immunogénomique ces tumeurs rares et explorer les interactions du microenvironnement hôte et tumeur.
  • Développer des outils diagnostiques innovants prédictifs de l’évolution.
  • Mettre en place des thérapies innovantes et des procédures de suivi des effets à long terme dans les tumeurs rares de l'adulte et de l'enfant.

Programme 3 : Cancers avec Instabilité des Microsatellites (MSI)
par le Pr. Alex Duval

Ce programme couvre un large panel de cancers héréditaires ou sporadiques partageant un mécanisme biologique commun, induisant des besoins importants en médecine personnalisée. Les principaux objectifs sont de :

  • Etablir la carte d’identité génétique des tumeurs MSI
  • Développer des outils diagnostiques pour redéfinir le spectre tumoral MSI et améliorer le suivi thérapeutique de la maladie au cours du traitement personnalisé.
  • Comprendre les mécanismes de résistance aux nouvelles thérapies et étendre leurs indications.

Ces trois programmes de recherche sont structurés en différents groupe de travail (workpackage, WP), allant de la science fondamentale aux applications cliniques en passant par l’ouverture aux sciences humaines.




Le WP1 - Basic Research

développe des concepts scientifiques de base, descriptifs (description du paysage génomique, par exemple) ou mécanistiques, en créant des modèles in vitro et in vivo offrant une meilleure connaissance et une application clinique directe potentielle sous la forme de nouveaux biomarqueurs ou d'une thérapie personnalisée.


Le WP2 - Prediction and innovative diagnostic

rend compte des innovations en matière de diagnostic favorisant l’application clinique directe et la valorisation en termes de brevets.


Le WP3 - Innovative therapies

fait état de thérapies innovantes et personnalisées utilisant des modèles précliniques ou en concevant des essais cliniques préliminaires.


Le WP4 - Follow-up and quality of life

est axé sur la prévention / prévision (y compris le risque familial) et le suivi du patient. Il prend en compte la gestion des toxicités liées au traitement, étant centré sur la personne dans son ensemble de manière